Ferme et Forêt

Les champignons

Les shiitake

La plupart des champignons shiitake vendus en magasins sont cultivés sur sciure de bois, à l’intérieur, à température contrôlée.  Nous, on préfère s’en remettre à Mère Nature en les cultivant en pleine forêt, sur des billots de chênes et d’érables, devenant ainsi une partie intégrale d’un système de gestion durable de la forêt et s’harmonisant avec les opérations de notre érablière.  Un an après avoir inoculé les billots avec du mycélium, on obtient une première récolte. Par la suite, avec un trempage régulier des billots on obtient deux récoltes par an, et ce, pendant quatre ans.  Après quoi, les billots retournent dans la forêt et, se décomposant, contribuent à enrichir le sol d’un riche humus, bénéfique pour la croissance des arbres en devenir.

Les bienfaits des shiitake sont nombreux.  Ils supportent votre système immunitaire et vos fonctions cardiovasculaires et sont riches en nutriments (fer et vitamines B).  Pour plus d’information au sujet de leurs bienfaits sur votre santé, consultez cette page (en anglais seulement).

« Vos champignons sont très très bons!  Nous les avons apprêtés en les déposant sur notre fricassé et on a réellement GOÛTÉ l’essence des arbres et des champs de la région.  Un des aliments les plus « terroir » que j’ai goûté (parole de quelqu’un qui a son propre jardin). » – Charlotte Scott

IMG_4489_1

Les stropharie

Nous cultivons les Rouge-Vin à l’extérieur, comme les shiitakes, cependant sur un paillis de copeaux de bois et de paille. Ces champignons, aussi connus sous le nom de strophaires ou géants de jardin, sont souvent cultivés sous d’autres plantes, où leurs hyphes fongiques forment des associations bénéfiques avec les racines des plantes voisines, en particulier celles du maïs.  Leur cycle de croissance est beaucoup plus rapide que celui des shiitakes; il n’est pas rare de les récolter le même jour que leur sortie de terre.  Leur goût de champignon est plus prononcé que celui des shiitakes et sa texture est plus tendre.